Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.

Quito, vue d’en haut

Quito vue d'en haut 1

Marcher dans les ruelles historiques à la rencontre de Quito est une expérience extraordinaire, mais découvrir cette ville depuis les hauteurs apporte de nouvelles sensations. C’est ce que nous vous proposons aujourd’hui.

Se promener à travers les toits et les clochers des églises et des monastères du centre historique est en effet une autre façon de connaître l’histoire de San Francisco de Quito.

La ville, située à 2800 mètres d’altitude, la deuxième plus grande et plus peuplée d’Equateur après Guayaquil, reste ancrée dans l’histoire et la tradition, avec une population majoritairement catholique. Elle possède ainsi près de 40 églises et chapelles, 16 couvents et monastères avec leurs cloîtres respectifs, plus de 17 places, 12 musées et d’innombrables patios où il fait si bon flâner.

 quito_3_mav

 

Ses églises aux autels en or et ses peintures qui prennent vie lorsqu’on en regarde les détails attirent chaque année des milliers de touristes admiratifs de l’école de Quito. Une des églises représentative de cet art quiteñien est l’église et le couvent de San Agustín, située dans la rue Chile, entre les rues Guayaquil et Flores. Ici commence, disent les experts, la ligne du solstice, qui passe aussi par les églises de la Compañia et de San Francisco.

quito_6_mav

 

De style baroque, avec des éléments décoratifs espagnols et amérindiens, San Agustin possède un couvent, un jardin intérieur et une grande salle de prières, mais le plus admirable reste son clocher qui atteint 22 mètres de hauteur. De plus, ce dernier a deux cloches d’origine du XVIe siècle. Pour l’atteindre, sans regarder vers le bas pour ceux qui auraient le vertige, il faut monter les escaliers de bois rustique, et passer par les bouches étroites qui mènent au sommet de l’église. On peut alors admirer Quito par les petites fenêtres rondes.

quito_16_mav

 

D’un côté, on peut admirer la Plaza Grande, le Palais Carondelet ( le siège du gouvernement ) et des quartiers historiques comme San Roque. En tournant la tête de l’autre côté, on observe la Vierge du Panecillo, le parc Itchimbía, la basilique del Voto Nacional, et les toits de tuiles des maisons formant la ville coloniale avec ses balcons de style espagnol et français.

ojo

quito_18_mav

 

Pour finir, il est possible de visiter l’église de Santo Domingo, située dans la rue Flores, au pied de la place du même nom, qui présente un autre défi : monter jusqu’à ses dômes de céramique jaunes et verts, et profiter ainsi d’une vue unique et splendide sur la ville.

Quito vue d'en haut 1

 

 

 

Allez voir également

Le cratère du cotopaxi

L’ascension d’un volcan : un trek inoubliable dans les Andes équatoriennes

Par temps clair à Quito, depuis un mirador, vous pourriez avoir une des vues les ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge