Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.

Voyageurs en Equateur : Guillaume et Julie nous donnent « envie de voyager »

Guillaume et Julie ont voyagé en Equateur

Guillaume et Julie ont franchis le pas : quinze mois en sac à dos à la découverte du monde et de ses curiosités, un tour du monde avec « le luxe ultime d’avoir le temps ».

La recette du tour du monde selon eux ? D’abord, une bonne dose de curiosité. Ajoutez le désir d’évasion avec un soupçon de défi, agrémentez d’une soif de connaissances et de rencontres étonnantes, assaisonnez de couleurs et d’épices locales, laissez mijoter le projet pendant 4 ans et vous obtenez une grande envie de voyager ! Ils partagent leurs aventures sur leur blog, le bien nommé enviedevoyager.fr.

Puisqu’ils sont passés par l’Equateur, nous les avons interviewés.

Quelle est votre philosophie du voyage ?

Nous voyageons en sac à dos le plus économiquement possible. Nous sommes partis avec un budget pour tenir un an, mais à force de sacrifices et d’économies, on va finalement rester 16 mois. Pour nous, plus on fait d’économies, plus on peut rester longtemps. Ceci se traduit par une recherche permanente du moins cher et par une négociation à chaque transaction : hôtels glauques, camping sauvage si on peut, restaurants avec menu du jour, auto-stop…

Notre voyage est itinérant, allant de lieu en lieu au fur et à mesure de nos envies. Rien est écrit à l’avance, tout se décide au jour le jour en étudiant la carte du pays. Pour avoir des infos, nous parlons beaucoup avec des locaux ou d’autres voyageurs qui sont pour nous les meilleurs conseils. Nous fréquentons aussi les offices du tourisme même si celles-ci ne sont pas toujours à la hauteur de nos attentes. Après quelques mois, nous avons laissé tomber les guides de voyage car ceux-ci ne référençaient que les lieux incontournables à ne pas rater. On se retrouvait alors avec beaucoup d’autres touristes persuadés comme nous d’avoir eu la bonne info.

Après 15 mois de voyage, nous avons vu beaucoup de choses spectaculaires. Aujourd’hui nous privilégions les villages et les régions peu touristiques à la recherche de belles rencontres, des  ambiances authentiques, et des lieux de vie où on se sent bien.

Au niveau des transports, nous voyageons à moitié en auto-stop quand c’est possible et quand on en a la motivation, sinon nous choisissons les transports locaux, évitant les bus remplis uniquement de touristes surtout pour traverser les frontières car ceux-ci sont plus chers. Nous ne prenons jamais de taxi en ville préférant les transports publics plus économiques.

Comme nous avons délibérément raté notre avion il y a 2 mois, nous n’avons pas de retour prévu pour le moment, on envisage toutes les possibilités pour un retour en Octobre, pourquoi pas le bateau-stop, si on trouve.

 

Envie de Voyager en Equateur Cajas

Y-a-t-il un projet lié à ce voyage en Equateur ?

Nous n’avons pas de projet particulier si ce n’est la découverte du monde, de nouvelles cultures, de nouvelles façons de vivre, la découverte de soi-même et une envie de casser la routine de notre ancienne vie sédentaire. Le projet d’écriture et de tenir un blog nous tient aussi à cœur.

Quel a été votre itinéraire en Equateur ?

Nous avons passé la majeur partie du temps en Equateur dans les Andes. Pour des raisons économiques et de temps, nous ne sommes pas allés sur la côte Pacifique ni profondément dans la partie amazonienne. Nous avons commencé par le Sud des Andes avec Loja et Vilcabamba avec le parc Podocarpus. Ensuite Cuenca et le parc Cajas où nous avons fait un trek de quelques jours. Puis Baños, Puyo, Teña aux portes de l’Amazonie. Nous sommes ensuite remontés à Quito et visité l’Avenue des volcans avec le Cotopaxi et la laguna Quilotoa. Enfin nous avons fait un dernier stop à Otavalo avant de se diriger vers la Colombie.

Trois paysages qui vous ont ému ?

1 – Le Cotopaxi qui garde sa splendeur malgré l’afflux des touristes. Nous avons campé au pied du cône parfait et grimpé jusqu’au glacier à 5000 m d’altitude.
2 – Le village de Vilcabamba où on a apprécié la tranquillité, la douceur de vivre et le climat agréable.
3 – Puyo et Teña, aux portes de l’Amazonie pour sa forêt luxuriante, ses fruits exotiques et ses cascades rafraîchissantes.

Envie de voyager en Equateur 2 

Des hébergements dont vous garderez le souvenir ?

- Le camping de Rumi Wilco à Vilcabamba pour sa bonne ambiance et son charme.
- Camper à l’intérieur du cratère, au bord de la laguna Quilotoa, et profiter de la beauté du cadre au petit matin.

Une rencontre vous a-t-elle marquée ?

Oui ! Un apiculteur qui vient nous donner du miel au petit matin dans le parc Podocarpus. Alors qu’on faisait un trek dans le parc, nous nous sommes fait piéger par la nuit et avons campé devant une cabane qui semblait abandonnée. Le lendemain, cet homme nommé Jorge, qui venait de la vallée pour récolter son miel, nous accueille à bras ouverts au lieu de nous virer de sa propriété.

Que retenez-vous en général des équatoriens ?

Accueillants et polis dans la plupart des cas mais ils restent timides et réservés envers le touriste par rapport à leurs voisins Colombiens. Ce qui ne facilite pas toujours les rencontres.

Pour vous l’Equateur, c’est plutôt une destination Culture ou Outdoor ?

Plutôt outdoor avec de nombreux activités sportives, trekking, canyonning et tous les parcs nationaux qui sont facilement accessibles, bien signalisés et gratuits.
Mais aussi culturelle avec de belles villes coloniales comme Quito et Cuenca dont l’architecture et les églises comptent parmi les plus impressionnantes du continent.

Envie de voyager Quilotoa 

Votre pire expérience en Equateur ?

On n’a pas eu de mauvaise expérience particulière si ce n’est un mauvais feeling avec certains propriétaires de fermes qui profitent du système de volontariat et de l’incrédulité de certains volontaires. D’autre part, on n’a pas trop apprécié les prix, à nos yeux exagérés, des agences qui proposent des tours dans la jungle ou l’ascension de volcans.

On dit que l’Equateur est le “pays des 4 mondes” (Andes, Amazonie, Côte Pacifique, Galapagos), vous confirmez ?

C’est ce qu’on a lu sur les prospectus du ministère du tourisme. Et effectivement, la richesse naturelle du pays est de disposer de ces 4 environnements, tous proches les uns des autres. Malheureusement, par manque de temps et de budget, on en a expérimenté que deux : les Andes et l’Amazonie.

Ce pays vous-a-t-il surpris ?

Beaucoup, car c’est un pays que nous ne connaissions pas. C’est à peine si nous aurions pu le placer sur une carte ! On a été surpris par la richesse des paysages, la faune sauvage, les fruits exotiques, les volcans actifs ainsi que la gratuité des parcs et de certains monuments historiques. Enfin, l’Equateur a été pour nous la destination la moins chère d’Amérique du Sud grâce justement à la gratuité des activités naturelles, au coût des transports, à la petite superficie et au fait qu’on puisse camper dans beaucoup d’endroits.

Pourquoi tenir un blog de votre voyage (enviedevoyager.fr) ?

Nous avons choisi de tenir un blog pour laisser une trace de notre voyage, partager notre aventure avec nos amis et notre famille, ainsi que laisser des informations et nos bons plans aux futurs voyageurs. En préparant notre voyage, nous avons récolté beaucoup d’informations sur d’autres blogs et c’est une manière de contribuer à enrichir la communauté. Enfin c’est un bon moyen pour moi de m’initier à l’écriture car c’est une qualité qui pourra me servir dans ma future vie professionnelle.

Qu’en retirez-vous ?

Que c’est beaucoup de travail pour tenir un blog, beaucoup d’investissement et de temps ! Mais cet effort en vaut la peine. Même si Internet est présent dans la majeur partie des pays, les débits et les connexions sont parfois limités et cela nous a parfois gêné pour les mises à jours.
Envie de voyager Cotopaxi

On dit qu’on ne fait pas un voyage mais que c’est le voyage qui vous fait : qu’est-ce que ce voyage a changé en vous ?

Nous n’avons pas encore assez de recul pour répondre à cette question mais on sait qu’on est beaucoup plus ouvert sur les gens. On est plus avenant et on a moins peur des autres car on croit désormais que chaque rencontre peut nous apporter. On est plus tolérant et on a appris beaucoup des autres cultures qui ont des modes de vie bien différents. On a appris à s’adapter à l’environnement qui nous entoure et à relativiser sur nos petits problèmes. D’autres part dans notre façon de voyager, on a appris à se débrouiller dans toutes situations sans ne jamais paniquer car il y a toujours une solution.

Où aimeriez-vous vous perdre prochainement ?

Nous projetons peut-être un autre grand voyage mais avant ça on irait bien se perdre en Iran ou en Asie Centrale. Mais pour cela il va falloir trouver un moyen de financer ces futurs projets.
En travaillant par exemple !

Allez voir également

Portrait de voyageurs : Marie et Alain « en vadrouille » en Equateur

Equateur Info a rencontré Marie et Alain, sexagénaires baroudeurs qui ont traversé l’Equateur en mode ...

6 commentaires

  1. J’adore cet article. « Bateau-stop » c’est priceless ;)

  2. Simplement …. :) ))

  3. je souscris à 100% à votre philosophie du voyage ! mais vous êtes bien mieux organisés que je ne l’ai été !

  4. Bonne interview, cela ne fait que me conforter sur cette prochaine destination !
    allolemonde Articles récents…De Taganga au parc de Tayrona, dernière tournée des plagesMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge