Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.

A lire : La Condamine et « le Procès des Etoiles », le récit de l’expédition des savants français en Amérique du sud

Le procès des étoiles

 

Le procès des Etoiles, de Florence Trystram, le récit de la prestigieuse expédition de l’Académie des sciences (dont La Condamine) en Amérique du Sud, 1735-1771.

Attention, voici un récit d’aventures historique, très prenant, en tout point authentique, relatant l’expédition des académiciens français au Pérou (Equateur actuel) au XVIII ème siècle, venus mesurer un arc de méridien afin de trancher le débat faisant rage à l’époque autour de la forme que prend notre terre au niveau de l’Equateur.

Pierre Bouger, mathématicien et astronome, Louis Godin, mathématicien, Joseph de Jussieu, médecin et naturaliste, Charles-Marie de la Condamine, géographe, membres de l’Académie royale des sciences de Paris entreprennent ce voyage en 1735. Partant avec l’assurance et le panache que leur donne leur condition et l’idée qu’ils se font de la Science, ils sont loin de se douter, alors qu’ils embarquent de la Rochelle, des innombrables difficultés qui les attendent ni qu’ils seront amenés à passer plus de dix années de leur vie en terre andine.

Véritable découverte d’un pays exotique, cette expédition est marquée par la méfiance qu’ils inspirent aux colons espagnols - ils sont soupçonnés d’être des espions -, et l’accueil chaleureux des créoles. Au fil des pages, les mythes se désacralisent. Le bon sauvage adulé en Europe est exploité corps et sang et leur mission idéaliste et courageuse s’avère être un calvaire.

Les académiciens français vont peu à peu s’entre-déchirer. Jalousie, folie, passion, rupture avec l’Académie des sciences… Finis les rêves, l’expédition se transforme en cauchemar.

Charles-Marie de La Condamine, sûrement le plus habile d’entre eux de par les contacts qu’il sait nouer au sein de la communauté créole, sera aussi celui qui, au retour en France, saura le mieux tirer profit de la gloire apportée par l’expédition, dans une société française alors fort éprise de Sciences. La Condamine, qui non content d’avoir passé des années dans les montagnes des Andes dans des conditions épouvantables afin de prendre les mesures empiriques nécessaires à la mission, décidera de prendre le chemin de la France en descendant en pirogue l’Amazone !

Mais d’autres portraits de scientifiques, tel celui de Joseph de Jussieu, médecin naturaliste, frère des célèbres botanistes, méritent qu’on s’y attarde : ainsi de ses quatre années passées dans les mines d’argent de Potosi à soigner les indiens asservis, luttant pour tenter d’améliorer leur sort à défaut de pouvoir influer sur leur condition, et ce alors que les autres savants français ont depuis longtemps rejoint les ors de l’académie royale…

Le livre de Florence Trystram nous raconte habilement les enjeux scientifiques, diplomatiques et politiques des sociétés créoles, espagnoles et françaises, sans tomber dans des descriptions par trop difficiles, et insiste sur l’aspect humain d’une expédition hors du commun, dont les rebondissements peuvent faire passer toute fiction rocambolesque comme un doux conte édulcoré.

Le récit, bien documenté, nous emmène naviguer au XVIIIème siècle en compagnie de ces hommes intrépides, nous fait vivre l’aventure scientifique telle que l’académie royale des sciences pouvait la susciter, nous transpose dans une époque où le temps semble revêtir une plus grande épaisseur. A tel point que le lecteur, embarqué à leur suite, finit par ne plus vouloir ou ne plus avoir la force, comme ces savants, de rentrer en France.

Un livre en tout point indispensable pour mieux comprendre les liens entre la France et l’Equateur qui se sont noués avec la mission scientifique du milieu du XVIII ème siècle, et qui perdurent aujourd’hui.

Un portrait émouvant d’hommes à la fois volontaires et vulnérables, généreux et calculateurs, ambitieux et flamboyants, qui n’ont pas hésité à donner de leur personne pour l’idée de la Science.

Acheter le livre sur Amazon

 

Le procès des étoiles

 

 

 

Allez voir également

musée Pumapungo de Cuenca

Les têtes réduites était courantes jusque dans les années 50 en Equateur

Historiquement, la chasse aux têtes ennemies est une pratique relativement courante dans de nombreuses cultures ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge