Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.

Le chapeau Panama, patrimoine mondial de l’humanité

Tissage chapeau panama

Le tissage traditionnel du chapeau de paille « Panama », originaire d’Equateur, et plus particulièrement des villes et des environs de Cuenca et Montechristi, a été inscrit il y a quelques années au patrimoine culturel immatériel de l’humanité auprès de l’UNESCO.

L’origine du Panama

Comme nous vous en parlions dans cet article consacré aux objets à ramener d’Equateur, le chapeau panama est la « star » de l’artisanat équatorien. L’existence de ce type de chapeau en Equateur est ancestrale, et est attestée par des céramiques datées de 4 000 ans avant J.C. Dès 1850, c’est l’essor de cet artisanat : plus de 200 000 chapeaux s’exportent chaque année vers les Etats-Unis. La construction du canal de Panama (1880-1914) renforce le mouvement et provoque un boom des trafics commerciaux et de la présence occidentale. Solides et légers, les chapeaux équatoriens séduisent les occidentaux qui ne distinguent pas l’origine et se mettent à l’appeller « Panama Hat ». Voilà pour l’origine du nom.

 

Chapeau panama equateur

Quant au tissage du chapeau de paille, c’est une tradition qui s’est maintenue de génération en génération, et dont la technique s’est améliorée au fil du temps pour aboutir à l’élaboration de chapeaux allant du plus extravagant au plus élégant. Les chapeaux sont parfois vendus jusqu’à 10 000 dollars à l’étranger, pour les plus fins d’entre eux, dont le tissage peut nécessiter jusqu’à six mois de travail.

 

Une boutique de chapeaux à Cuenca

Une boutique de chapeaux à Cuenca

Un patrimoine immatériel

La reconnaissance du « Tissage traditionnel du chapeau de paille équatorien » comme élément du Patrimoine Immatériel de l’Humanité démontre la signification et la fonction du savoir, des pratiques et des techniques traditionnelles pour aller au delà de la vision monumentaliste du patrimoine et de la perspective conservatrice qui considère que l’artisanat n’est qu’un objet. L’UNESCO montre ainsi que le patrimoine n’est pas limité aux seuls monuments et collections d’objets, il comprend également les traditions et les expressions culturelles vivantes héritées des ancêtres puis sont retransmises.

Pour aller plus loin :

Le site du patrimoine immatériel de l’UNESCO

 

 

 

Allez voir également

livre Equateur doña isabel

A lire : Doña Isabel, ou la véridique et très mystérieuse histoire d’une créole perdue dans la forêt des Amazones

  Doña Isabel : Ou la véridique et trés mystérieuse histoire d’une créole perdue dans ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge