Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.

Eruption du Volcan Tungurahua près de Baños

Volcan Tungurahua Equateur

L’Equateur a déclaré l’état d’alerte autour du volcan Tungurahua et a procédé à des évacuations de centaines d’habitants.

Les autorités équatoriennes ont déclaré l’état d’alerte autour du volcan Tungurahua, situé dans le centre du pays, et décidé d’évacuer plusieurs centaines d’habitants de villages environnants.

Activité du volcan « élevée »

Le Service national de gestion des risques (SNGR) a annoncé avoir décrété dans certaines zones l’alerte orange, dernier niveau avant l’alerte rouge, le degré maximum, après de nouvelles éruptions du volcan qui culmine à 5.029 mètres d’altitude dans la cordillère des Andes, à 135 km au sud de Quito.

Les services d’urgence ont également annoncé sur les réseaux sociaux avoir évacué avec l’aide de la police « tous les habitants » des localités voisines de Chacauco et Bilbao. Le SNGR a précisé que l’activité du volcan était « élevée »  dimanche 2 février, avec d’importantes émissions de cendres dans certaines localités et des projections incandescentes ayant provoqué la fermeture de plusieurs routes.

De même, plusieurs régions d’Equateur, dont la ville de Cuenca, ont reçu des nuages de cendres, obligeant à fermer les écoles et diverses institutions afin de procéder au nettoyage.

Toutefois, dans son dernier bilan (4 février), l’Institut de géophysique équatorien a signalé une « diminution progressive de l’activité ». Les régions de Tungurahua et Chimborazo, proches du volcan, constituent des voies d’accès vers l’Amazonie. En contrebas du volcan, la ville de Baños accueille en moyenne un million de touristes par an, dont 40% d’étrangers.

Le volcan Tungurahua (un nom qui signifie « gorge de feu » en langage indigène quechua) est en éruption depuis 1999, alternant les périodes d’accalmie et d’activité.

Volcan Tungurahua en Eruption

Pour rappel, en 1999, 18 000 habitants de Baños avaient dû être évacués après l’éruption du Tungurahua, ce lieu fortement touristique reçoit près d’un million de visiteurs chaque année, selon les autorités locales. En 2006, l’éruption du volcan a fait six morts dans un village de Chimborazo et des dégâts matériels importants, une coulée de lave meurtrière qui reste gravée dans toutes les mémoires.

Situé à 5029 mètres d’altitude, le Tungurahua est l’un des 27 volcans les plus actifs du pays, il fait partie des volcans d’Équateur localisés sur la « Ceinture de feu du Pacifique ».Il connaît des regains d’activité réguliers, plus ou moins intenses, depuis 1999, en 2010 les autorités ont même déclenché l’alerte rouge afin d’évacuer temporairement des milliers d’habitants et de touristes, fort heureusement aucun incident n’a été enregistré.

 

Allez voir également

En Equateur, les motels ne servent pas qu’à dormir…

Il y a de cela quelques années, un couple de touristes en voyage en Equateur ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge