Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.

La plus grande forêt sèche d’Amérique du Sud

La forêt sèche Jérusalem contient une grande variété de faune et de flore

Le Parc Jérusalem, au nord de Quito, contient une grande variété de faune et de flore

 

La forêt sèche Jérusalem, également nommée forêt protectrice, située à 28 km nord de la ville de Quito, sur la commune de Pedro Moncayo, est un paradis naturel de 1100 hectares de forêt tropophile, unique dans le pays. Le parc se situe entre 2000 et 2500 mètres d’altitude. Il s’agit de la plus grande forêt de ce type d’Amérique du Sud.

Sur ce site, d’importantes zones archéologiques du territoire Quitu – Cara ont été recensées. Il y a également une faune et une flore de grande richesse, à l’image des caroubiers géants, des sortes de mousse, des bromélies ou des huaycundos. Toute cette végétation a été déclarée Forêt Protectrice en 1989.

phoca_thumb_l_jerusalem001

 

Le parc Jérusalem est le refuge de 34 espèces d’animaux. Il n’est pas rare de se retrouver face à face avec des chauves-souris, des serpents, des souris, des crapauds, des faucons, des hiboux, des tourterelles ou avec des colombes à queues noires. Le sol est totalement sablonneux, propice à différents types de cactus et de petits arbustes, comme les purgas ou les chamanas.

Plusieurs sentiers balisés pour découvrir la forêt

 

seniters-parc jerusalem-quito

 

Dans la forêt, le sentier « Forêt sèche, curiosité des Andes » (long de 1300 mètres)  permet aux touristes d’en découvrir les particularités, comme les arbres et les plantes qui donnent vie à cet écosystème si singulier. Le sentier « La sagesse andine » (490 mètres) donne aux visiteurs des informations sur l’arbre de l’énergie, également connu sous le nom de quishuar, considéré comme sacré par les ancêtres indigènes.

« La Maison aux Oiseaux » (long de 400 mètres) est le sentier des amoureux des oiseaux tels que chardonnerets, cardinaux (pheucticus chrysopeplus) et callistes azurés. Le « Sentier du Soleil » est ouvert à quiconque voudrait en savoir plus sur l’usage de la flore de la forêt fait par la médecine ancestrale.

Tous les sentiers passent par un mirador à partir duquel il est possible d’observer la grandeur de la forêt, ainsi que les montagnes et les volcans alentours. Et dans la nuit, en particulier en août et en septembre, on peut y voir les étoiles filantes traverser le ciel.

Enfin, il y a des infrastructures dédiées aux enfants (jeux de plein air), la possibilité de faire des balades à cheval et une piscine.

Infos pratiques – Comment y aller ?

En bus:

Depuis la gare routière de La Ofelia, à Quito, les compagnies de bus Malchingui, Puellaro, Minas et Atahualpa vous amènent jusqu’à Guayllabamba. Ensuite, pour vous rendre au parc, il faut prendre un taxi.

En voiture :

Prendre la panamericana nord vía a Guayllabamba et dans la descente du Rio Pisque prendre la sortie vers Puéllaro

La forêt est ouverte au public du lundi au dimanche et les jours fériés, de 8h00 à 16h00. Et si vous voulez camper sur place, il vous faudra payer un supplément d’1 dollar par personne.

Tél : (593-2) 255-1898


Source : province de Pichincha

Allez voir également

9 incontournables Equateur 5

Un voyage historique dans les Haciendas d’altitude (2/2)

  À environ 60 km au sud de Quito, au-delà de la petite ville de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge