Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.

L’Equateur, un paradis ornithologique pour l’observation des oiseaux

L’Equateur est le 6ème abri des espèces d’oiseaux dans le monde, deux fois plus que toute l’Amérique du Nord et trois fois plus qu’en Europe. C’est un vrai paradis qui attire les visiteurs en provenance des 4 coins du monde.

L’Equateur est en effet désormais considéré comme un lieu de premier plan l’ornithologie en raison notamment de la diversité impressionnante d’oiseaux sur son territoire ainsi que la variété de sites et donc d’éco-systèmes qu’il propose pour l’observation de ces oiseaux.

3 fois plus d’espèces d’oiseaux qu’en Europe

L’Equateur a en effet récemment recensé plus de 1600 espèces d’oiseaux, soit trois fois plus que dans toute l’Europe ! Tout en étant géographiquement proches les unes des autres, les différentes régions de l’Equateur offrent une diversité incomparable, d’une accessibilité assez aisée : ainsi, en passant par les forêts d’altitude, les vallées de la cordillère, la côte pacifique, les îles Galapagos ou bien sûr par la forêt amazonienne, la variété des situations d’observation sont grandes pour un si petit pays.

toucan

Ce n’est donc pas un hasard si plus de 5 000 observateurs visitent chaque année ce pays. Et c’est vrai qu’en Equateur, la pratique de l’ornithologie est relativement aisée car les oiseaux sont partout et qu’il y a des infrastructures dédiées à  cette activité, telles que des itinéraires et des éco-routes, des éco-lodges confortables, des tours d’observations en pleine forêt, des guides expérimentées et des livres spécialisés sur la question.

 

Quelques sites pour observer les oiseaux 

Dans les environs de QUITO

La diversité des zones écologiques et de microclimats qui varient entre 500 et 4.700 mètres d’altitude, rendent possible l’habitat pour plus de 500 espèces d’oiseaux.

Voici quelques sites proches de la capitale équatorienne :

  • La Réserve Yanacocha : 3.200 m d’altitude. A 9 kms au Nord-Ouest de Quito. Cette réserve se situe sur l’ Ecoruta « El Paseo Del Quinde » (Quinde = Colibri, et pour cause ! il y en a plein sur la piste). C’est une piste qui traverse la forêt humide (cloud forest) de la région ouest de Quito réputée pour sa biodiversité. La piste est praticable par tous véhicules et fait Quito-Nono-Tandayapa-Mindo
  • La forêt protégée Maquipucuna: situé dans la région de Nanegal, à 70 km au nord-ouest de Quito.
  • La forêt protégée Mashpi : 110 km au nord ouest de Quito.
  • Parc national de Cayambe Coca et Papallacta: à 65 km de Quito, au nord-est.

 

A MINDO

Des montagnes et des vallées recouvertes d’une épaisse végétation tropicale, le tout baigné dans les nuages, voilà le décor de Mindo. Le lieu aurait pu rester anonyme si l’on ne s’était pas rendu compte il y a quelques années de l’extraordinaire richesse de sa diversité animale. Et notamment de ses oiseaux. En 2012 le site arrive second pour le nombre d’espèces observés au niveau mondial !

Sylphe à queue violette

Sylphe à queue violette

Ne pas rater notamment la réserve de Tangaras, la ferme à papillon de l’hôtel Mariposas ainsi que l’observation du coq de roche péruvien (gallo de la peña) : Selon un rituel immuable, les coqs de roche forment, dès l’aube, un lek, c’est-à-dire un rassemblement de mâles et entament un ballet coloré entrecoupé de chants perçants. Se lever à 5h du matin pour l’observer mais en vaut largement la peine.

coq de roche peruvien

coq de roche péruvien

 

A GUAYAQUIL

Visiter notamment les parque Lago, Cerro Blanco et Puerto Hondo.

Cerro Blanco est une belle forêt littorale à Kapokiers qui couvrent environ 6500 ha. Il y a de magnifiques sous bois. Les meilleurs sentiers sont ceux de « canoa » (2 km) et celui de Buena vista qui est plus long.

cerro blanco guayaquil

 

EN AMAZONIE

  • La réserve Cuyabeno : avec environ 450 km de long et 150 de large, le parc couvre une surface de 655,781 hectares (6658 km² ou 2532 mi²) de jungle amazonienne vierge. Avec une liste de plus de 580 espèces, Cuyabeno s’avère être l’un des points les plus importants de la planète pour l’observation des oiseaux.
  • Le parc national Yasuni abrite également énormément de faune (dont plus de 600 espèces d’oiseaux), ce qui lui a valu l’honneur d’être désigné « réserve de la biosphère du monde » par l’Unesco.  Le parc est également le domaine des indiens Huaoranis qui y vivent en symbiose avec la forêt et en font partager leur connaissance avec les visiteurs.

Plusieurs lodges situés à l’intérieur de ces réserves proposent des tours d’observation.

Sachawalkway

A LOJA

Le parc national Podocarpus, propice à l’observation des oiseaux, est un parc protégeant des habitats forestiers montagnards et une zone de paramo. L’attrait de ce parc est qu’il s’étend sur les versants occidental et oriental de la sierra avec un accès facile sur les deux faces.

 

SUR LA CÔTE PACIFIQUE

Le Parc national Machalilla : ce parc littoral se trouve en limite nord de la ville de Puerto Lopez. Il comprend une partie continentale couvrant des forêts sèches et plus ou moins humides selon l’altitude et une partie maritime avec des îlots de reproduction d’oiseaux de mer comme le Fou à pieds bleus. Le plus accessible est le sentier d’Agua Blanca qui permet une belle randonnée d’une journée permettant l’observation de nombreuses espèces d’oiseaux.

Allez voir également

surf en Equateur 2

Surf en Equateur : 3 spots parmi 560 km de plage sur la côte Pacifique

L’Equateur est sans aucun doute un paradis pour les surfeurs, la « Ruta del Sol », le ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge